Un documentaire sur le boxeur martiniquais François Pavilla retrace l’histoire d’un champion tombé dans l’oubli

Article de du samedi 5 octobre 2019

L’histoire de ce champion de boxe des années 60, membre de l’équipe de Jean Bretonnel, (welters-super-welters) a été tournée à Paris et en Martinique.

Bande annonce documentaire François Pavilla

Pour illustrer les talents du sextuple champion de France, invaincu de 1959 à 1964, le réalisateur Barcha Bauer, Cinquillo film, Mathilde Azerot et François Payet-Pavilla se sont appuyés sur de nombreux témoignages.

Ils ont rencontré Jean-Claude Boutier, ancien champion d’Europe des poids moyens (1971 et 1974), l’avocat Dominique Annichiarico, et Ernest Caloc, ancien boxeur et entraîneur dans la ville de Bagneux (département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France).

François Payet et Ernest Caloc, séquence tournée dans une salle de boxe © BBCF

© BBCF François Payet et Ernest Caloc, séquence tournée dans une salle de boxe

Une figure légendaire

Le réalisateur Barcha Bauer s’est aussi enrichi des témoignages de la famille, des frères Bernadin, Georges et Nicaise, de son épouse Manuella, de ses enfants, (Constant, Flora, Anita, Maria Fabienne). Ils décrivent un mari, un père, un frère charmant, s’occupant de l’éducation, du bien-être et la transmission de valeurs à sa famille.

Ce film évoque aussi les conditions difficiles de celui qui fut emballeur dans un grand bazar parisien. L’exil, la vie familiale, le racisme, la discrimination, mais le sport comme moteur de l’ascension sociale. François Pavilla a connu tout cela.

L’ambition de ce film est de retracer l’itinéraire d’un petit gars de Martinique, amoureux de la boxe, qui quitta son île pour se consacrer au noble art.


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis


J’accepte les conditions et la politique de confidentialité


UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background