Toujours pas de plan de reprise pour les agents de la CTM, faute d’accord avec l’exécutif

Article de du dimanche 31 mai 2020

Le Plan de REprise d’Activité, soumis par le président du conseil exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique au comité technique du jeudi 28 mai 2020, est toujours rejeté par les syndicats. Ils estiment que le document présente « des insuffisances« . 4 000* agents seraient concernés.

Après le déconfinement, plus de 4 000 agents des services de la Collectivité Territoriale de Martinique attendraient encore le feu vert d’Alfred Marie-Jeanne pour se remettre au travail, suivant un Plan de REprise Progressive d’Activité (le PREPA).

Mais les syndicats posent un préalable, depuis le dernier comité technique du 28 mai 2020 : « à condition que tout soit fait pour assurer la sécurité et la protection des agents, et du public qu’ils reçoivent ».


 

Les 12 représentants du personnel (CGTM, UNSA-PCTM, FO-CTM, CGTM-FSM-CTM), ont voté contre le Plan de REprise Progressive d’Activité (PRÉPA) en raison de ses insuffisances et de son manque de cohérence, prenant en compte les réalités de terrain de l’ensemble des services et des sites de la CTM, et ne présentant pas les garanties pour la protection des plus de 4 000 agents.

(Willy Delor – secrétaire du syndicat SGAFP-CGTM)


Un plan « non concerté » selon les élus du personnel 

Les organisations affirment qu’elles ne sont « pas contre la reprise d’activité« , mais elles considèrent que le plan présenté par Alfred Marie-Jeanne et ses cadres, a été « élaboré en l’absence de toute concertation avec le personnel et ses représentants »


 

Nous avons proposé à la CTM d’effectuer un travail de complétude associant Administration et Syndicats, afin d’organiser dans les meilleures conditions la reprise de l’activité.

À ce jour, aucun contact n’a été initié par l’administration pour répondre à notre proposition de travail en commun.

(Willy Delor)

L’intersyndicale dit rester « disponible pour participer à toute initiative » afin de trouver une solution, pour « une reprise progressive et échelonnée ». Les élus du personnel réclament toujours des précisions sur ce qu’ils appellent « des modalités fondamentales ».


 

  • Pas de date ni de stratégie définies en matière de phasage pour un retour progressif à une activité en présentiel ou en télétravail pour tous les agents ;
  • Accueil du public : absence de mesures de protection telle que l’installation d’hygiaphones, la mise à disposition de gels hydroalcooliques, et de plans de circulation fléchés dans les bâtiments, afin d’éviter les croisements de flux ;
  • Absence de définition des équipements de protection des agents, en fonction de leurs métiers (kit de protection individuel) ;
  • Imprécision sur le contenu du kit de protection et sur les quantités mises à disposition des agents ;
  • Pas de protocole pour les établissements culturels, sportifs et sociaux (musées, bibliothèque, golf, piscine) ;
  • Pas d’organisation de travail concertée pour les agents intervenant notamment dans les établissements scolaires ou les services routiers.
  • Utilisation de produits désinfectants (eau de javel) dont l’usage a été précédemment interdite par la Collectivité pour des raisons de sécurité des agents.

(L’intersyndicale)

Le responsable de la section SGAFP-CGTM, Willy Delor, précise que cette liste est « non exhaustive » et espère que le président du conseil exécutif* reviendra vers les partenaires sociaux dans les prochains jours, « avec de nouvelles propositions (…) de nature à redonner confiance et à rassurer les personnels, désireux de se remettre totalement au service de la population martiniquaise. »

* Dernière minute (31 mai 2020)



* Parmi ces agents de la CTM (tous services confondus), plusieurs sont en télétravail depuis le confinement et continuent à assurer leurs tâches.

* Dans une note interne adressée aux partenaires sociaux et au personnel dimanche 31 mai dans la matinée (datée du 29 mai 2020), le président du conseil exécutif, annonce que le PREPA (Plan de REprise Progressive d’Activité) « sera en vigueur à partir du 8 juin ».

Alfred Marie-Jeanne dit avoir demandé « que tout soit mis en oeuvre, pour une reprise sereine et progressive (…). Ce plan pourra être amandé en fonction de l’évolution de la crise sanitaire. j’ai pris note des réflexions et propositions d’amélioration du PREPA, formulées lors des consultations avec le CHSCT et le CT (Comité Technique).« 


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis



UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background