Nouvelles modifications dans l’application des sanctions

Written by on dimanche 12 juillet 2020

La Fédération Française de Football n’ayant pas répondu à la demande de conciliation de l’AS Monaco dans l’affaire Gelson Martins face au CNOSF, l’instance olympique a acté le fait de ne pas exclure la période du 13 mars au 30 juin dans les suspensions en temps comme voulait le faire la FFF. Cette décision du CNOSF fait donc jurisprudence et les sanctions temporelles tiendront bien compte de cette période d’arrêt des compétitions. En Martinique, le Club Franciscain devrait alors retrouver son terrain dès le début de la saison ; celui-ci avait été suspendu pour 6 mois dont 2 avec sursis à compter du mois de janvier. Du coup, la FFF a annoncé ce 8 juillet qu’elle allait assouplir les autres sanctions pour aller vers une équité. Ainsi, les sanctions non temporelles sont réduites de 3 matches. Un joueur suspendu pour 4 rencontres n’en purgera qu’une seule à partir de la reprise de la saison.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


J’accepte les conditions et la politique de confidentialité


UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background