Masques de protection : les collectivités locales de Guadeloupe et le SDIS de la Martinique en renfort

Article de du dimanche 29 mars 2020

Les masques sont devenus un bien précieux en Guadeloupe. Face à la pénurie, plusieurs collectivités en ont passé commande. La Guadeloupe bénéficie aussi de la solidarité de la communauté chinoise et des pompiers de la Martinique.

Laurence Theatin


Le masque vaut désormais de l’or. En ces temps de pénurie, cet objet, gardien de la vie de celui qui le porte et de son entourage, est devenue le bien le plus recherché en Guadeloupe (avec l’eau). Un bien vital pour les personnels de santé, soldats aux avant-poste de cette guerre contre le COVID 19. 


Se faisant le porte-voix de la supplication unanime des élus de Guadeloupe, 100000 masques ont été demandé en urgence par le président du Conseil Régional Ary Chalus et la présidente du Conseil départemental et du Conseil de surveillance du CHU, Josette Borel Lincertin, à l’issue d’une réunion du Conseil de surveillance du Centre hospitalier universitaire, le 20 mars. A cette date, la Préfecture annonce la mise à disposition de 105000 masques pour les personnels soignants de la Guadeloupe et des collectivités de Saint-Martin et Saint-Barthélemy ainsi que l’arrivée à partir du 23 mars de 96000 masques chirurgicaux et 32000 masques FFP2 pour les établissements de santé du département.


 

Les collectivités locales à la rescousse. 

Samedi 28, la communauté d’agglomération Cap Excellence, annonce mettre a disposition des personnels de santé une partie de son stock de masque FFP2. Elle a en outre décidé de passer commande de 150000 masque chirurgicaux et 10000 masques FFP2. Son Président Eric Jalton propose par ailleurs de « réserver un crédit de 500000 euros, à prélever sur les budgets des manifestationsnotamment festivede Cap Excellence pour répondre aux besoins de la population et des professionnels de santé ». 


En renfort également le Département a procéder à une commande 300000 masques chirurgicaux et FFP2.


De son côté la Région a organisé lundi 23 mars une collecte de matériels de protection dans les lycées. 


 

La  solidarité de leurs pompiers incomprise par les Martiniquais

La solidarité aussi s’organise. La communauté chinoise a offert 6000 masques au personnel soignants de Guadeloupe.


La guadeloupe a également bénéficié de la solidarité des pompiers de la Martinique. Une initiative incomprise de la population martiniquaise. Le reportage de Martinique La 1ère.

©guadeloupe

Face à cette polémique, le SDIS de la Martinique a réagi et a expliqué qu’étant en possession d’un ancien stock de masques chirurgicaux, constitué lors de la crise du SRAS, il a engagé une action de solidarité au profit de partenaire institutionnels de la santé et des secours dans le besoin. 43000 ces 149600 masques chirurgicaux ont été mis à la disposition du SDIS de la Guadeloupe « qui était jusqu’alors complétement dépourvue », selon le SDIS qui précise qu’il dispose d’un solde de 70000 masques chirurgicaux pour faire face à ses besoins lorsque nous serons au paroxysme de la crise. 


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis



UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background