Martinique : quatorze ans de réclusion pour le meurtre d’un lycéen en Guadeloupe

Article de du jeudi 7 novembre 2019

Un jeune homme de 18 ans a été condamné mercredi par la Chambre spéciale de la cour d’appel des mineurs de Fort-de-France à 14 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d’un lycéen, tué de plusieurs coups de couteau pour son portable en septembre 2016 en Guadeloupe.

Outremer la1ere avec AFP


L’avocat général avait requis, au terme de trois jours d’audience, une peine allant de 12 à 14 ans. C’est la troisième fois que Paul Kent, originaire de l’île de la Dominique (île au nord de la Guadeloupe), se retrouvait sur le banc des accusés d’une juridiction d’assises, pour avoir tué de huit coups de couteau, le 13 septembre 2016, le lycéen Yoann Equinoxe. En Guadeloupe, l’affaire avait ému tout l’archipel.


 

Procès en Martinique

Agé de 15 ans à l’époque des faits, Paul Kent avait été jugé deux fois en Guadeloupe où il avait écopé, en septembre 2017, d’une peine de 14 ans en première instance, ramenée à 12 ans par la cour d’appel des mineurs en mai 2018. Mais le parquet de Basse Terre s’était pourvu en cassation, d’où ce troisième procès, délocalisé en Martinique. 


 

Faire son deuil

Bernard Pancrel, l’avocat des proches de la victime s’est dit satisfait du verdict qui « devra permettre, si les choses en restent là, à la famille de Yohann de commencer son deuil. Ce verdict va apaiser la société guadeloupéenne qui avait été troublée dans sa quiétude« , a-t-il conclu.


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis



UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background