L’usine d’Albioma tourne en sous-régime, les salariés font monter la pression

Article de du lundi 21 octobre 2019

Après cinq semaines de conflit, c’est toujours l’impasse à Albioma. Ce producteur d’énergie indépendant basé à Trinité, spécialisé dans la biomasse et l’énergie solaire vit un mouvement social qui dure.

Sur un effectif de 39 salariés, 23 sont en grève. Ils réclament notamment l’harmonisation des salaires mais aussi des mesures adéquates en matière de sécurité et le respect des conditions d’astreinte.

Le dialogue serait de plus en plus difficile avec la direction selon les grévistes, et pour partager leurs difficultés avec la population, ils ont organisé ce lundi 21 octobre 2019 pendant 2 heures, une opération molokoï dans la région de Trinité. 

Albioma : les grévistes mettent la pression

Fabien Tribeau Albioma

Fabien Tribeau : porte-parole des salariés grévistes

L’usine tourne en sous régime avec une dizaine de personnes. Une anomalie qui selon les salariés ne respecte pas le protocole en matière de sécurité. Un risque à courir selon eux, car seule la direction serait responsable de cette situation.

Fabien Tribeau

Fabien Tribeau sécurité

Les salariés sont mobilisés depuis le début du mois de septembre pour dénoncer leurs conditions de travail. « La direction a fait des ouvertures notamment au niveau salariale« , affirme le directeur d’ Albioma.

Hervé Hébrard

Hervé Hébrard est le directeur général de l’usine Albioma.

Une direction qui affirme être ouverte au dialogue sous l’égide d’un médiateur. Une demande est faite en ce sens et serait en cours par le biais des services de la préfecture. 


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis


J’accepte les conditions et la politique de confidentialité


UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background