Jouné enternasyonal a kréyòl : SPEG Gwadloup ka gloryé Silvyan Telchid jòdla

Article de du mercredi 28 octobre 2020

« Lonnè é rèspé pou Silvyan Telchid » ! Pou tou sa madanm lasa pòté ba pèp Gwadloup, alantou lang annou, kréyòl, kè i pòté anlè, mé osi pou fos i ba sé mètlékòl la, SPEG, ki sé on sendika a lédikasyon, bokanté é owganizé on ripaj a maké kréyòl, alantou a Silvyan Telchid.

Nadine Fadel


En cette Journée internationale du Créole, célébrée chaque année le 28 octobre, le SPEG, Syndicat des personnels de l’éducation de Guadeloupe, a choisi de rendre hommage à Sylviane Telchid.


 

L’œuvre de Sylviane Telchid

Cette écrivaine guadeloupéenne, originaire de la commune de Capesterre-Belle-Eau, est retraitée de l’Education nationale, institution au sein de laquelle elle a enseigné le français et le créole, dans les premier et second degrés, mais aussi au niveau universitaire. Auteure de romans, d’essais, d’adaptations théâtrales, mais aussi d’ouvrages pédagogiques, elle s’est battue, depuis près de 45 ans, pour valoriser la langue créole.

Profitons d’un échantillon de son œuvre, avec ce texte « Enmé« , issu de son ouvrage « Bwa pou nou alé« , lu pour nous par Joël Jernidier :

©Joël JERNIDIER



L’hommage du SPEG

C’est le professeur de créole, Ronald Baptista, qui nous explique le choix du SPEG de zoomer sur cette personnalité, pour célébrer la Journée internationale du Créole, cette année :

©Ronald Baptista

Au programme, donc, pour des participants invités via l’application Zoom, en distantiel, à cause du contexte de crise sanitaire : un échange autour de l’œuvre de Sylviane Telchid, mais aussi une dictée créole s’appuyant sur l’un de ses textes.


Cette manifestation est une occasion, pour les enseignants, de dire merci à l’une des personnalités ayant ouvert les portes de la reconnaissance à une langue régionale un temps délaissée, voire reniée et dénigrée. Madame Telchid a aussi produit de nombreux écrits, devenus des références pour les professeurs de créole.

Dans un entretien avec le professeur de français, Mirielle Clodine-Florent, le professeur retraité Gaston Nicolas dit tout son respect pour cette grande dame :

Lonè é rèspè pou Sylvian Telchid

On bouké flè pou man Telchid

On bouké flè pou man Telchid !



©SPEG



Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis


J’accepte les conditions et la politique de confidentialité


UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background