Hommage national : Journée nationale des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux « Justes » de France.

Article de du dimanche 19 juillet 2020

La cérémonie commémorative de la journée nationale des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux « Justes » de France a été présidée par Virginie Klès, secrétaire générale de la préfecture de la région Guadeloupe.

Cette cérémonie commémorative s’est tenue au Champ d’Arbaud à Basse-Terre. Elle marque la Journée nationale en mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et d’hommage aux « Justes » de France.

Ce triste anniversaire est l’occasion d’évoquer la mémoire des milliers de déportés de France, durant la Seconde Guerre mondiale, vers les camps de la mort. Ce douloureux épisode de l’histoire de France ainsi rappelé permet aussi de rendre hommage au courage exemplaire des « Justes », ces hommes et ces femmes anonymes qui ont sauvé des centaines d’enfants en les cachant.

Lors de cette cérémonie des gerbes ont été déposées au pied du monument aux morts en présence d’élus, d’autorités civiles et militaires et de représentants d’associations.

Virginie Klès, secrétaire générale de la préfecture de la région Guadeloupe

Cérémonie commémorative de la journée nationale des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux « Justes » de France



©Thierry PHILIPPE

Me Brigitte RODES, avocat au barreau de Guadeloupe

Cérémonie commémorative de la journée nationale des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux « Justes » de France



©Thierry PHILIPPE


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis


J’accepte les conditions et la politique de confidentialité


UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background