Guadeloupe: La lutte contre les taxis et transporteurs clandestins s’intensifie

Article de du vendredi 31 janvier 2020

La haute saison touristique rime avec arrivée des paquebots et des touristes. Les autorités veillent aux transports de ces derniers. Ce Vendredi les parquets de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre ont mené trois opérations de contrôle.

Une descente des autorités

Ils étaient à Deshaies, Sainte-Anne, à l’arrivée du terminal de croisière et à la cascade aux écrevisses à Petit-Bourg. Dans des lieux stratégiques très fréquentés des touristes. Leur cible, les transporteurs et taxis clandestins, surtout en cette période touristique avec l’arrivée des géants des mers.

Sur le terrain, des inpecteurs du travail, de l’URSAFF, les gendarmes. Ils vérifient si les chauffeurs de taxi et transporteurs de passagers sont déclarés à l’URSAFF, si l’entreprise est déclarée, que les cotisations sont payées, la possession d’une licence et la conformité du  permis de conduire.


 

Nicolas Maya CHAUFFEUR DE TAXI

Nicolas Maya, Chauffeur de taxi, « C’est une démarche normale, beaucoup de personnes transportent du monde et ne sont pas des professionnels, ça sert à préserver ma profession »

ADJUDANT DOMINIQUE BAMKELAOUAN

Adjudant Dominique Bamkelaouan, Brigade motorisée des Abymes, « Nous vérifions la conformité des véhicules, le respect de la réglementation »

Bilan Cascade aux écrevisses, 19 véhicules contrôlés et « quelques infractions, des pneus lisses, des licences pas toujours présentes à bord du véhicule »


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis


J’accepte les conditions et la politique de confidentialité


UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background