Filière canne-sucre-rhum : une année 2020 en demi-teinte

Article de du samedi 3 octobre 2020

Les professionnels de la filière canne-sucre-rhum ont fait vendredi  2 octobre 2020 au Lamentin le bilan de la campagne sucrière. Sur une base prévisionnelle de 280 000 tonnes de canne, seulement 206 000 ont été livrées aux unités de production. Une année en demi-teinte.

Jean-Claude Samyde


La filière canne-sucre-rhum, qui emploie 3000 personnes pour un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros par an, arrive à sortir la tête hors de l’eau cette année.

Les professionnels, au cours du bilan de l’année 2020, vendredi 2 octobre au Lamentin, ont noté que 206 000 tonnes de canne ont été broyées, en dessous des prévisions de début de saison. La demande globale pour la Martinique est de 280 000 tonnes. 


Ils notent également que la campagne a pu se dérouler sereinement dans un contexte de pandémié liée au coronavirus.

Canne 1

La récolte de la canne à sucre à Trinité



©Martinique 1ère

La production de rhum est de 108 000 hectolitres d’alcool pur. La conjoncture économique est difficile. La baisse de l’activité touristique a aussi des incidences sur la vente de bouteilles de rhum.

(Re)voir le reportage de Maurice Violton et d’Olivier Nicolas dit Duclos

bilan 2020 filière canne/sucre/rhum


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis


J’accepte les conditions et la politique de confidentialité


UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background