Coronavirus : une lueur d’espoir pour le Costa Magica

Article de du jeudi 26 mars 2020

Le bateau de croisière Costa Magica est actuellement à proximité du port de Miami en Floride (États-Unis). Les autorités États-uniennes auraient autorisé le débarquement des plus malades des paquebots Costa Magica et Favolosa. Une solution aurait été trouvée pour les autres membres d’équipage.

Lonete Sophie


Il est très difficile d’avoir des nouvelles officielles des paquebots. La compagnie Costa, dans un nouveau courrier électronique qu’elle nous a adressé ce jeudi matin (26 mars 2020), indique encore que « les salariés travaillent sans relâche pour trouver une solution rapide pour les membres d’équipage » piégés sur le Costa Magica mais aussi sur le Costa Favolosa.

Les 2 navires avec à leurs bords uniquement des membres d’équipage, vont de ports en ports où ils sont systématiquement refoulés. Sauf, peut-être à Miami (Floride, USA).



Arrivée à proximité de Miami

Pour l’instant les deux bateaux de croisière attendent encore. Mais cette fois-ci ils ont une lueur d’espoir. Les États-unis auraient accepté de prendre en charge 7 travailleurs du Favolosa et 6 du Magica.

Tous sont très malades et nécessitent une prise en charge médicale le plus vite possible. Ils seraient donc débarqués avant d’être acheminés, par ambulance, vers les hôpitaux capables de les accueillir, indique la presse États-unienne.

Seulement, là encore, les chiffres que les journalistes des États-Unis livrent sont bien en deçà de ceux que nous avait livrés notre témoin à bord du Magica. Quand les journaux des États-Unis parlent, jusqu’à il y a une heure encore, de 60 malades sur les 2 paquebots, nous en étions déjà lundi dernier (23 mars 2020) à 88 personnes ayant développé les symptômes du coronavirus rien que sur le Magica.

Pour l’instant le débarquement n’a pas encore été effectué et les deux paquebots sont bloqués près des côtes de la Floride. Ils attendent le feu vert du port.



Un débarquement des autres membres d’équipage possible ce samedi (28 mars 2020)

Dans un dernier message électronique, la compagnie Costa donne des nouvelles plutôt rassurantes. 

S’agissant des autres membres d’équipage malades ou pas, une solution  aurait été trouvée. « Le Costa Magica et le Costa Favolosa resteront ensuite à l’extérieur du port de Miami jusqu’à samedi, lorsque la Compagnie organisera des vols vers l’Europe et l’Asie pour rapatrier la majorité des membres d’équipage.  

Selon le tableau des effectifs obligatoires et nécessaires de sécurité, seul un petit nombre de personnes restera à bord des deux navires pour effectuer toutes les tâches nécessaires à la traversée transatlantique, indique Costa Croisière.

Mais l’autorisation d’accoster à Miami tarde à venir, sans doute à cause des préconisations et alertes du département d’État et des centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Ceux-ci ont averti tous les Américains de ne pas faire de croisières, invoquant le risque accru de contracter le coronavirus sur les navires.



Les autorités États-Uniennes émettent des réserves

Un rapport du CDC, publié lundi (23 mars 2020) a effectivement confirmé qu’environ 200 cas de coronavirus dans 15 états du pays, étaient dû à des voyageurs de bateaux de croisière qui sont revenus entre le 3 février et le 13 mars. Cela représente environ 17 % du total des cas signalés aux États-Unis à ce moment-là. Plus de 25 voyages en bateau de croisière ont rapporté des cas confirmés de Covid-19, et au moins 10 décès sont liés à ces voyages.

De plus, selon ce même rapport, plus de 800 cas confirmés de Covid-19 sont apparus depuis le début de la pandémie sur trois navires de croisière et plusieurs autres cas ont été signalés lors de voyages en bateau de croisière dans l’ensemble des États-Unis.

Ce rapport n’est pas de nature à rassurer sur la volonté des États-Unis d’accepter le débarquement des membres d’équipage des Costa Magica et Favolosa.



Une mise au point peu convaincante

Dans un nouveau courriel qui répondait à nos questions, la compagnie s’explique ou feint de le faire…

À la question : « Quels matériels médicaux ont été envoyés à bord par Cuba? » Voici la réponse :

♦ »Matériel à bord : Le gel d’alcool pour la désinfection des mains est géré par la Santé publique, les outils sont utilisés. Tous les articles en rupture de stock ont été commandés et toutes les solutions pour la livraison à bord sont en cours (malgré les nombreuses restrictions sur les expéditions et le chargement) ». Pas très rassurant !

Pour ce qui est de la gestion des déchets médicaux :


♦ »Le bord s’occupe de la gestion des déchets médicaux. Des instructions sur la gestion appropriée des déchets médicaux conformément aux procédures sanitaires sont données à bord et en cours d’utilisation, des retards dans l’exécution peuvent s’expliquer au vu du contexte ».

Cette dernière réponse est plutôt inquiétante quand on sait que sur le Costa Magica 88 personnes étaient déjà malades il y a 4 jours (lundi 23 mars 2020)…


 


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis



UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background