Coronavirus : Les policiers ne veulent plus prendre de risque dans l’exercice de leur fonction

Article de du jeudi 26 mars 2020

Et de quatre pour les couvre-feux. Baie-Mahault a aussi instauré l’interdiction de circuler sur son territoire de 20h à 5h du matin. Elle rejoint Les Abymes, Pointe-à-Pitre et Sainte-Anne. Mais les policiers refusent de procéder aux contrôles de rigueur pour le respect de ces couvre-feux. 

E. Stimpfling


C’est en effet aux Forces de l’ordre qu’il revient de veiller au respect de ces couvre-feux et plus généralement, des mesures de confinement en vigueur sur tout le territoire. La raison ? Le manque de protection pour les policiers lors des contrôles qu’ils effectuent. Pour Patrice Abdallah, secrétaire départemental unité SGP police fo, le travail régalien sera assuré mais s’il n’y a toujours pas de protection, il  n’y aura plus de contrôle.


Patrice Abdallah

Le mot d’ordre est le même pour le syndicat UNSA Police. 


Pour sa part, Claude Jeannay secrétaire départemental du syndicat Alliance Police Nationale déclare :

Notre bureau national Alliance est sur le front de l’action pour la protection des policiers et l’hécatombe est déjà au rendez-vous dans plusieurs unités et services de police dans l’hexagone.


Nous tirons la sonnette d’alarme car la crise ne nous épargne pas non plus sur nos territoires.


Dans le même registre, des couvre-feux ont été instaurés dans des communes de zone police et des fonctionnaires y sont là encore en exposition, sous couvert de réaliser leur mission.


Mais cela passe aussi par une réorganisation des services de police et des contraintes personnelles supplémentaires pour les policiers. En effet, la crise sanitaire actuelle impose d’arrêter certaines mesures pour faire fonctionner le service malgré le manque de personnels dans moult services.Il peut être dangereux d’avoir raison quand un élu a tort, mais aujourd’hui le constat est sans appel !

L’élu en question c’est Jean-Claude Pioche. Le président de l’Association des maires de la Guadeloupe avait, sur nos antennes, indiqué que tout était organisé pour garantir la sécurité des Forces de l’ordre pour leur permettre d’exercer leur fonction.


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis



UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background