Arrivée triomphale de Miss France en Guadeloupe

Article de du mardi 14 janvier 2020

La Guadeloupe a réservé un accueil triomphal à Clémence Botino, sa miss devenue Miss France 2020 et à Ophély Mezino, 1ère dauphine de Miss Monde et Miss Guadeloupe 2018, à leur arrivée à l’aéroport de Pointe-à-Pitre lundi après-midi. 

Outre-mer la 1ère avec AFP


Les deux jeunes femmes ont été accueillies à leur descente d’avion par leurs familles, leurs amis et quelques officiels. Dans l’aéroport, elles ont été accueillies par le gros « ka » (tambour traditionnel) de François Ladrezeau, maître ka connu par le grand public de l’Hexagone depuis son passage à The Voice en 2019.

Un public conquis

Hors de l’aéroport, dont les accès avaient été fermés plus tôt dans l’après-midi, une foule immense s’était réunie pour accueillir « les deux plus belles femmes de France » selon le comité d’accueil, qui se sont offert un moment de danse au son des rythmes d’un groupe de carnaval mobilisé pour l’occasion.

« Merci d’avoir cru en moi » a salué, devant des médias locaux, Clémence Botino pour qui la « Guadeloupe unie le 14 décembre » a permis son élection. 

« Pour aller loin, il faut gagner chez soi et cela n’a pas de prix« , a également déclaré la miss devant un public conquis, en remerciant sa famille. « Profitez de votre famille, c’est un lien dont on a besoin« , a rappelé Clémence Botino. 

« Devant toute l’émotion et l’amour que vous me donnez, j’ai oublié le discours que j’avais préparé« , a déclaré Ophély Mezino, célébrant la « beauté des femmes guadeloupéennes » devant un parterre de Guadeloupéens et de Guadeloupéennes très enthousiastes. 

Durant plusieurs jours, les deux femmes sillonneront les routes de la Guadeloupe et rencontreront les élus et des personnalités de l’île avant de repartir à leurs obligations dictées par leur statut de reines de beauté. 


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis



UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background