3 jeunes hommes en prison suite aux coups de feu au Vauclin

Article de du mardi 5 novembre 2019

3 jeunes hommes de 22, 23 et 24 ans, arrêtés et placés en détention pour violence avec arme, lors d’échanges de coups de feu le 12 août dernier au Vauclin, en marge du Baccha festival.


 

L’affaire commence le 12 août 2019 vers 00h30, à la pointe Faula au Vauclin. Une dispute éclate entre un groupe de piétons qui se dirige vers le Baccha festival et des motards qui s’en vont. « Les motards fendent la foule en force et à contre-courant en essayant de s’extraire du festival quand un piéton bouscule un des pilotes », explique Renaud Gaudeul, le procureur de la République de Fort-de-France.

Quelques individus font usage d’armes à feu provoquant les blessures de trois personnes dont l’une dans un état grave. Le ou les auteurs prennent ensuite la fuite. L’enquête est alors confiée aux gendarmes de la section de recherches de Fort de France qui identifient rapidement l’un des protagonistes de ces faits de violence.


 

L’enquête mène les enquêteurs au Lamentin

Le 16 août 2019 à 06h00, au quartier Four à Chaux au Lamentin, les gendarmes tentent d’arrêter le suspect, mais il n’est pas là. Il est arrêté plus tard. Les enquêteurs découvrent dans la maison, 69 grammes de résine de cannabis, 3 kilogrammes d’herbe de cannabis ainsi que le nécessaire pour le conditionnement des produits.

Les gendarmes reviennent au quartier Four à Chaux au Lamentin le 29 octobre 2019 à 17h00, et arrêtent cette fois une autre personne impliquée dans l’affaire des coups de feu au Vauclin. Lors de la perquisition de la maison, ils trouvent une cartouche de 9 mm, 12 grammes de crack, 47 grammes de cannabis et 1410 € en numéraire.

« Simultanément, le premier individu recherché à l’occasion de l’opération du 16 août, ainsi que la principale victime du coup de feu, ont été placés en garde à vue », ajoute le procureur de la République. Au domicile de la principale victime, les forces de l’ordre découvrent une arme de poing et 4000 euros en espèces.


 

Un différend entre trafiquants

Au terme des auditions, les gendarmes concluent qu’à la suite d’un premier différend, qui aurait pour origine le vol d’une chaîne, un individu aurait fait feu en l’air. Le conducteur d’un deux-roues se serait alors caché derrière un véhicule, d’où il aurait tiré en direction du tireur initial. Celui-ci aurait alors répliqué à plusieurs reprises en direction du premier, le blessant gravement.

Les deux tireurs ont été présentés jeudi dernier (31 octobre 2019), à un magistrat instructeur et mis en examen pour tentative d’homicide et violence avec arme. Âgés de 22 et 24 ans, ils ont tous deux été placés en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos.

Le troisième jeune homme, âgé de 23 ans, est mis en examen pour violences avec arme. Il a regagné sa cellule car il était déjà incarcéré dans le cadre d’une autre affaire.


Opinions des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.* Champs requis



UNITED RADIO

Current track

Title

Artist

Background